Ne ratez pas
Accueil / Maroc / Économie / Maroc – Russie : la Russie est prête à participer à la construction de centrales thermiques à gaz au Maroc

Maroc – Russie : la Russie est prête à participer à la construction de centrales thermiques à gaz au Maroc

Alexander Novak, ministre de l’Energie de la Fédération de Russie

La Russie occupe la première place dans le monde dans le domaine du complexe de combustible et d’énergie, en particulier, la première place dans la production de pétrole, la deuxième place dans la production de gaz.

Dans le même temps, la Russie est le premier exportateur de gaz. Nous produisons 670 milliards de mètres cubes de gaz, dont 220 milliards sont fournis à d’autres pays de diverses manières – par pipeline et liquéfiés », a souligné le ministre de l’Energie de la Fédération de Russie Alexander Novak.

Selon lui, la politique de la Russie vise actuellement à augmenter le volume de production de gaz naturel réduit. Actuellement, nous occupons 4,5% du marché mondial du GNL, nous prévoyons atteindre 15% dans les années à venir en raison de la construction de quatre usines de GNL à moyen terme », a déclaré Alexander Novak, ajoutant que dans un proche avenir la Russie augmenterait sa production GNL de 10 millions de tonnes à 60-70 millions de tonnes.

Cette année, une nouvelle usine d’une capacité de 16,5 millions de tonnes, que Novatek construit avec des partenaires français et chinois, est en cours de lancement. D’ici 2023, il est prévu de construire une autre usine de GNL pour 16,5 millions de tonnes », a expliqué le ministre.

Le potentiel de coopération avec le Maroc ne se limite pas aux approvisionnements en GNL. Nous sommes intéressés par la construction d’un terminal de regazéification, d’infrastructures de transport ainsi que par la construction d’une centrale à gaz », a déclaré Alexander Novak.

Le chef du ministère russe de l’énergie a noté que dans tous ces domaines, la Russie possède les compétences les plus avancées. En particulier, au cours des 5 dernières années, 30 000 MW de capacité ont été mis en service en Russie. Nous sommes prêts à soutenir la modernisation de l’économie du réseau au Maroc. La clé d’une coopération réussie est l’expérience de PAO Rosset », a déclaré Alexander Novak.

Entre autres domaines de coopération, le ministre a décrit des projets communs dans le domaine des sources d’énergie renouvelables, dans l’industrie du charbon, dans l’industrie nucléaire, y compris l’utilisation d’atomes pacifiques et l’utilisation de radio-isotopes.

À propos Saad Idrissi

Saad Idrissi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*