Ne ratez pas
Accueil / Maroc / justice / La DGSN appelle les candidats au concours d’accès aux cycles de police à dénoncer les impliqués dans des affaires d’escroquerie relatives au recrutement contre des sommes d’argent

La DGSN appelle les candidats au concours d’accès aux cycles de police à dénoncer les impliqués dans des affaires d’escroquerie relatives au recrutement contre des sommes d’argent

Rabat – La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) appelle tous les candidats au concours d’accès aux différents cycles de police à dénoncer les impliqués dans des affaires d’escroquerie relatives au recrutement au sein de la police contre des sommes d’argent, soulignant que toute personne impliquée dans ces affaires fera l’objet d’une enquête judiciaire sous la supervision des autorités judiciaires compétentes.

Dans le souci de mettre un terme à ces affaires d’escroquerie et afin de couper court avec les rumeurs véhiculées par les escrocs qui nuisent à la transparence des procédures de recrutement, la DGSN réitère dans un communiqué que le mérite demeure le premier et dernier déterminant pour réussir ces concours.

Dans le même sillage, la DGSN note que l’opération de correction des épreuves écrites du concours d’accès aux différents cycles de police au titre de l’exercice budgétaire 2017 est dans sa phase finale et se déroule conformément à des dispositions minutieuses et exigeantes en termes de transparence, d’objectivité et d’égalité des chances.

Cette opération est également soumise à plusieurs mécanismes de contrôle et d’audit, indique la source, ajoutant que les résultats de ces épreuves, les dates des tests oral et sportif et de la visite médicale seront annoncées dans un délai proche.

La DGSN souligne que le mérite et la compétence sont le seul moyen pour réussir ces épreuves, faisant remarquer que la police judiciaire et ses services ont constaté dernièrement plusieurs cas d’escroquerie où des personnes prétendent, de façon fictive et frauduleuse, leur capacité à garantir le recrutement au sein de la sûreté nationale contre des sommes d’argent.

Ces personnes ont été arrêtées et présentées devant le parquet, ajoute la même source, notant que la tactique criminelle des escrocs dans ce genre d’affaires consiste à recevoir des sommes d’argent de la part des candidats en contrepartie d’une intermédiation en vue de leur recrutement dans les rangs de la police.

Ces escrocs attendent ainsi l’annonce des résultats et en cas de réussite du candidat par mérite, ils s’y attribuent de façon frauduleuse le succès alors que si le candidat échoue dans le concours, certains fraudeurs procèdent au remboursement des sommes perçues, par crainte d’une poursuite judiciaire, tandis que d’autres prennent la fuite.

À propos Saad Idrissi

Saad Idrissi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*