Ne ratez pas
Accueil / Monde / Afrique / Sahara Marocain : enfin, l’Algérie sort de son trou à rats et se dévoile devant le monde entier

Sahara Marocain : enfin, l’Algérie sort de son trou à rats et se dévoile devant le monde entier

Le Maroc a dénoncé jeudi « l’agression physique » du diplomate marocain Mohamed Ali Khamlichi, numéro deux de l’ambassade du Maroc à Sainte-Lucie par Soufiane Mimouni, directeur général au ministère algérien des Affaires étrangères algérien lors d’une réunion d’un comité onusien dans les Caraïbes, un « grave » incident qui va « contre tous les usages diplomatiques », selon le chef de la diplomatie marocaine.

«Depuis ces dernières années, à chacune de ces réunions se pose le problème de la représentativité pour nos provinces du sud, où nos représentants élus contestent la présence du Front polisario », a expliqué un haut responsable marocain.

«Au cours de la réunion, Soufiane Mimouni, directeur général du MAE [ministère des Affaires étrangères] algérien, a agressé physiquement l’adjoint de notre ambassadeur à Sainte-Lucie », a affirmé cette source.

Le diplomate marocain Mohamed Ali Khamlichi a été transporté à l’hôpital et une plainte a été déposée contre l’Algérien Soufiane Mimouni.

Interrogé par l’AFP, le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita a confirmé l’incident: « Arriver ainsi à transgresser tous les us et coutumes diplomatiques, de la part d’un haut diplomate, troisième personnage du MAE algérien, c’est grave. Ce genre d’extrême, jusqu’à l’agression physique, c’est unique dans les annales« .

« Cela traduit une extrême nervosité de la diplomatie algérienne: qu’un représentant algérien se déplace jusqu’à Sainte-Lucie, et énervé par la demande de nos représentants, en vienne ainsi aux mains. C’est d’autant plus surprenant de la part d’un pays (l’Algérie) qui se dit simplement observateur » au Sahara, a-t-il remarqué, appelant Alger « à plutôt contribuer à une solution et à assumer sa responsabilité dans ce dossier ».

À propos Saad Idrissi

Saad Idrissi

5 plusieurs commentaires

  1. Saad Idrissi

    Je savais pas que les algériens avec le retour du Maroc à l’Union africaine vivent ainsi dans des moments de faiblesse morale.
    Maintenant, les algériens devant la C24 de l’ONU, ils ont montré qu’ils ne sont pas juste des simples observateurs.
    C’EST LE GRAND JEUX – simple échec, en attendant l’échec et mat pour de bon.

  2. tout mon cher frere surtout apres la perte de la representation polialgero dans les grand co,gres , ainssi je pense que l algerie risque de tomber dans une seconde decenie noire lol

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*