Ne ratez pas
Accueil / Maroc / Économie / TGV marocain : record de vitesse battu

TGV marocain : record de vitesse battu

Le projet de la nouvelle Ligne à Grande Vitesse (LGV) reliant Tanger à Casablanca a franchi, comme prévu, d’importantes étapes au cours de l’année 2017, indique l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Il s’agit notamment de l’achèvement des travaux de génie civil et des équipements ferroviaires sur l’ensemble de la ligne, ainsi que des 1ères séries des essais dynamiques franchissant un nouveau pallier dans la validation du matériel roulant et de l’infrastructure, précise l’ONCF dans un communiqué.

A noter que l’ensemble de ces essais s’est achevé avec succès ce 22 décembre 2017, précise-t-on de même source, précisant qu’outre la vérification du matériel roulant, ces essais ont été l’occasion d’établir le record de vitesse sur les lignes ferroviaires au sein du Continent africain : le vendredi 20 octobre 2017, la RGV-M (Rame à Grande Vitesse Maroc), conduite par un cheminot marocain, a parcouru la Ligne à Grande Vitesse entre Kénitra et Larache à 320 km/h.
 
Les derniers essais démarrent en février prochain
 
L’ONCF annonce que, dès février 2018, il démarre la dernière étape des essais qui sera consacrée à tester l’ensemble de l’infrastructure après mise sous tension de toute la ligne en janvier.
 
Elle inclura les 2 voies de la nouvelle ligne, les communications d’une voie à l’autre, les installations terminales et les raccordements au niveau des gares.
 
Par la suite, tout le système relatif au projet de la nouvelle Ligne à Grande Vitesse sera soumis à des phases de rodage en mode pré-exploitation, suivi de l’homologation, étape ultime pour une mise en service commercial, indique l’Office dans un communiqué.

À propos Saad Idrissi

Saad Idrissi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.