Ne ratez pas
Accueil / Monde / Afrique / Banque-UEMOA : les marocains en top position sur un marché toujours rentable

Banque-UEMOA : les marocains en top position sur un marché toujours rentable

Union Economique et Monétaire Ouest-Africain

Même si la croissance des revenus sur un plan absolu se fait à un rythme plus lent que l’année 2015 précédentes, les banques opérant au sein de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africain se sont plutôt bien comportés en 2016.

Les revenus d’intérêts et de placement sont en hausse, le produit d’exploitation bancaire ont aussi progressé, et les principaux ratios de performance sont plutôt en amélioration. Dans ce tableau global, de grands groupes bancaires affichent clairement leur domination, mais surtout, la forte présence des banques marocaines donne du poids à la percée magrébine sur ce marché.

Rappelons que l’année 2016 aura été assez mitigée pour le secteur bancaire dans l’UEMOA, les 131 banques ayant généré un revenu cumulé de 450 millions d’euros en baisse de 16,4% comparés aux 540 millions générés en 2015.

Dans un contexte où les revenus d’intérêts sur les opérations avec la clientèle ont connu une croissance de 9% (moins vigoureuse que les 11,5% de fin 2015), cette contreperformance a été rattrapée par la hausse de 31% des produits sur opérations sur titres divers.

Par ailleurs, un repli des charges d’exploitation bancaire de l’ordre de 34,4% (près de 740 milliards de FCFA) ont permis au secteur bancaire de l’union, de dégager en 2016 une marge brute globale 666,8 milliards de FCFA, en hausse de 12,8% comparée à celle de la même période en 2015.

Enfin, une diminution importante (-53%) des provisions effectuées pour couvrir les risques, a dopé le résultat net cumulé des banques de l’UEMOA, qui s’améliore de 93,7% à 423,7 milliards de FCFA.

À propos Saad Idrissi

Saad Idrissi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*