Ne ratez pas
Accueil / Monde / Afrique / Algérie: scandale à l’algérienne sur les affiches des élections législatives du 4 mai 2017

Algérie: scandale à l’algérienne sur les affiches des élections législatives du 4 mai 2017

Sur une des affiches de campagne, ce sont bien (une russe, un estonien et un sud-africain) qui invitent les Algériens à aller voter lors des élections législatives, prévues le 4 mai prochain. Ce visuel a été utilisé par le site Internet du ministère de l’intérieur engagé dans une campagne de sensibilisation de la population sur l’importance du vote.

L’affiche publicitaire en question montre une jeune femme voilée qui brandit un bulletin de vote. Il s’agit d’une photo prise dans la banque de données du site américain Shutterstock, proposant des photographies et des clips sur abonnement.

La photo de la fille en foulard appartient à un photographe russe dénommé Oleg Dudko. La couleur du voile, bleu à origine, a été soigneusement photoshoppée pour donner un vert plus algérien, en plus du rajout de la main avec le bulletin de vote.

L’homme tergui est en réalité un modèle pris en photo par l’agence sud-africaine Daxiao Productions. L’image a été modifiée pour lui ajouter un turban bleu. Sur la photo originale, l’acteur pose la tête découverte.

Le jeune homme souriant, lui, a été photographié par l’agence estonienne Syda Productions. Cette image a aussi servi dans divers campagnes de pub à l’étranger.

Le bleu n’est apparemment pas la couleur préférée des créatifs de l’agence derrière ces affiches puisque la couleur des yeux d’un autre modèle a également été modifiée. Celle-ci, prise en photo à l’origine par Yuriy Shevtsov, un photographe ukrainien, a vu ses yeux devenir noisettes et sa main étoffée d’une carte d’électeur algérienne via la magie de Photoshop.

Pourtant, la pratique n’a rien d’illégal dans le pays. Pour certaines campagnes de communication, les agences et les annonceurs récupèrent des figures sur des sites de bases de données photos. Ce qui permet d’éviter le recrutement de mannequins et de s’épargner les soucis liés au droit à l’image.

Seulement, une même photo peut se retrouver dans plus d’une campagne publicitaire et même dans plusieurs pays.

Mais la découverte que ces élections du 04 Mai sont déjà fraudée dès le début, du trafique à l’algérienne comme on en a jamais vu, ou apparemment les algériennes et algériens ne sont pas aussi beaux que les occidentaux pour qu’ils soient affichés dans de tels événements.

À propos Saad Idrissi

Saad Idrissi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*