Ne ratez pas
Accueil / Monde / Europe / France : l’activiste séparatiste du Polisario « Ould Laâroussi » qui a arraché le drapeau marocain, sera traduit devant la justice française

France : l’activiste séparatiste du Polisario « Ould Laâroussi » qui a arraché le drapeau marocain, sera traduit devant la justice française

L’activiste séparatiste du Polisario, le dénommé « Ould Laâroussi » qui a osé arracher le drapeau marocain du haut du consulat du royaume à Bordeaux

L’activiste polisarien, qui s’est permis d’arracher le drapeau marocain du haut du consulat du Royaume à Bordeaux, jeudi 3 août, sera déféré devant la justice française pour répondre de son acte outrageux au symbole d’un Etat souverain, en l’occurrence le Royaume du Maroc.

L’acte commis par le dénommé Ould Laâroussi, un nervi à la solde d’Alger et du Polisario, sera bel et bien traduit devant la justice française. L’activiste devra répondre devant un tribunal de Bordeaux de l’outrage au symbole d’un Etat souverain, en l’occurence le drapeau du Royaume du Maroc.

L’activiste séparatiste, certainement galvanisé par ses marionnettistes à Tindouf et à Alger, s’est permis, à l’occasion d’un sit-in organisé jeudi 3 août en solidarité avec les auteurs de la tuerie de Gdeïm Izik, devant le Consulat marocain à Bordeaux, de s’introduire au sein de la représentation diplomatique marocaine et d’arracher le drapeau marocain du haut de l’établissement.

Un acte qui dénote l’amertume du tandem Alger-Polisario après l’échec de toutes leurs tentatives pour faire cautionner par la communauté internationale cette grossière supercherie, nommée « droit du peuple sahraoui à l’autodétermination »!

Pour rappel, la résolution 2351, adoptée fin avril 2017 à l’unanimité des Quinze membres du Conseil de sécurité, a enterré définitivement l’option du « référendum d’autodétermination » prônée par le front séparatiste, soutenu par Alger.

À propos Saad Idrissi

Saad Idrissi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*