Ne ratez pas
Accueil / Monde / Afrique / Racisme : Israël renvoie ses migrants africains

Racisme : Israël renvoie ses migrants africains

Israël a décidé de renvoyer 40000 migrants, majoritairement soudanais et érythréens, arrivés ces derniers mois en Israël. L’État propose un billet d’avion et 3000 euros pour s’embarquer vers d’autres destinations, comme le Rwanda ou l’Ouganda. En cas de refus, les personnes en situation illégale feront l’objet de peines de prison.

Israël ne sera pas une terre promise pour les migrants africains. L’Etat hébreu a lancé, mercredi 3 janvier, un programme destiné à imposer à quelque 40.000 migrants en situation irrégulière – principalement érythréens et soudanais – le choix entre l’exil ou leur incarcération pour une durée indéterminée.

« Chaque pays a le droit de protéger ses frontières de l’infiltration illégale », a fait valoir le Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui donne aux « infiltrés » jusqu’à fin mars pour opter pour un départ volontaire.

Un billet d’avion et 3.000 euros

Les migrants acceptant de partir se verront remettre un billet d’avion et près de 3.000 euros, pour s’embarquer pour des « pays tiers » comme le Rwanda et l’Ouganda, sachant que les Erythréens et le Soudanais qui ont fui des régimes accusés de crimes contre l’humanité, ne peuvent pas rentrer dans leur pays sans risque. Seulement voilà, le Rwanda et l’Ouganda ont tous deux démenti avoir conclu un accord avec Israël…

À propos Saad Idrissi

Saad Idrissi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*